Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 janvier 2019 7 20 /01 /janvier /2019 17:56

Après toutes ces années à faire vivre et travailler, chaque été, un grand groupe choral, constitué de chanteurs particulièrement motivés et disponibles, l’idée de devenir davantage une force de proposition dans le domaine de la formation s’est progressivement installée. C’est pourquoi cette édition 2019 propose, parallèlement au stage choral traditionnel, un stage destiné à des chefs en formation ou en exercice, désireux de profiter d’une rare opportunité.

Cette  nouvelle offre EUROCHORUS se constitue à la fois d’une masterclass, conduite par Régine Théodoresco et d’un stage pratique, dont le grand chœur est le pivot.

C’est une possibilité exceptionnelle ouverte à une nouvelle génération de chefs de chœur en formation : étudiants en direction dans les Conservatoires régionaux et nationaux, les Pôles universitaires d’enseignement musical, les Musikhochschule allemandes, etc… Ce stage peut également intéresser des chefs de choeur en exercice, désireux de perfectionner leur pratique sous le regard attentif d’une cheffe de chœur exigeante.

En même temps, ces chefs en formation seront les « assistants » de Régine Théodoresco, tout le long du stage choral, tout en bénéficiant de son évaluation et de ses conseils, comme de ceux des professeurs de chant associés.

Ce stage chefs de choeur commence le jeudi 11 juillet, un jour avant le stage choral et se déroule sur toute la durée du stage Eurochorus.

Toutes les informations, appel à candidature et dossier d'inscription sur www.eurochorus.org

Partager cet article
Repost0
7 juin 2018 4 07 /06 /juin /2018 18:07

                      L’annulation d’EUROCHORUS 2018 nous a bien sûr « sonnés », comme on peut s’y attendre mais ne nous a pas abattus pour autant. Les raisons de la baisse significative des inscriptions ont été répertoriées et analysées, de façon à mettre en lumière nos faiblesses et les améliorations que nous devions apporter à notre offre, tout ceci dans l’optique de monter un projet 2019 attractif, cohérent sur le plan artistique, avec une dimension humaine « ayant du souffle »…           

                       Conscients de l’importance du partage des idées,  tellement dans l’air de notre temps, nous avons besoin de vous pour poursuivre cette réflexion pour laquelle chaque avis compte et à laquelle nous désirons vous associer.

C’est pour cette raison que nous convions tous les amis d’EUROCHORUS à un moment de rencontre, d’échanges, de réflexion collective, et, pourquoi pas, de partage musical improvisé :

 

Le jeudi 19 juillet 2018, à partir de 15 heures, jusqu'en fin de soirée

à la salle Limayrac

22 rue Xavier Darasse, 31500  Toulouse

 

                        Ceux qui ne pourront venir que quelques heures dans l'après-midi ou en soirée seront les bienvenus, tous vos avis nous seront utiles. Vos contributions écrites, pour ceux qui nous soutiennent de loin, seront également appréciées.

 

                        Musiciens, chanteurs, anciens stagiaires, gens de média, amis proches, simples observateurs, nous avons tous un avis, des souhaits, des idées simples, … sur le visage que pourrait prendre une Rencontre d’Art Choral, dans un monde où la dimension artistique est sans cesse à redéfinir, voire même à justifier.

Nous attendons tous vos contributions, à l’heure où la direction artistique d’EUROCHORUS change de visage : Elsa Goujon-Grégori me remplace en effet désormais dans cette tâche, conformément au calendrier fixé l’an dernier.

 

Place aux Etats Généraux d’EUROCHORUS

 

                        Toutes les infos indispensables passeront par ce blog, par e-mails personnels, par posts sur la page Facebook et par tous les relais de bonne volonté.

 

                                                                                              Jacques Michel

 

Partager cet article
Repost0
13 mai 2018 7 13 /05 /mai /2018 17:29

 

         C’est maintenant officiel, la nouvelle vient de parvenir aux premiers concernés, les chanteurs inscrits à la session EUROCHORUS 2018 : le prochain stage est annulé, faute d’un nombre suffisant de participants.

         Pour une petite organisation comme la notre, c’est bien sûr un coup dur, un mauvais signe envoyé à une saga toulousaine remontant à 2005 et émaillée de quelques succès non négligeables : rappelez-vous King Arthur en 2011 à la Halle aux Grains, avec l’Orchestre de Chambre de Toulouse, ou encore Les Vêpres de Monteverdi, l’an dernier, à l’auditorium Saint Pierre des Cuisines.

         Comment en sommes-nous arrivés là ?

         Notre projet musical annuel doit surfer entre plusieurs réalités :

  • Accueillir en moyenne une centaine de participants, que nous devons faire dormir, alimenter et immerger dans un bain musical, tout cela au sein d’une ambiance détendue, propice à la réalisation artistique.
  • A priori, le thème musical est le premier élément déclenchant l’adhésion, mais il y a d’autres paramètres : l’intérêt pour les personnes assurant l’animation technique (le(s) chef(s), les profs de chant, la nature du travail…), la convivialité et la simplicité sur le plan des échanges humains, l’histoire (le taux de retour d’une année sur l’autre est assez élevé), la localisation toulousaine (Toulouse est une ville attractive, semble-t-il) etc.
  • Un projet comme le notre est donc une sorte d’alchimie brassant plusieurs éléments positifs, face à des faiblesses structurelles, dont je ne citerai que 2 exemples : une équipe d’organisation réduite (forte par sa motivation, mais soumise aux aléas du temps par la nécessité de gérer plein de domaines différents) et un cadre d’accueil un peu « spartiate » : nous trouvons au Lycée privé Saint Joseph une grande capacité d’accueil, mais des conditions de moins en moins adaptées aux exigences hôtelières de notre époque. C’est comme ça : nous proposons une solution économique minimale, adaptée à tous, bien qu’il soit également possible d’organiser soi-même son hébergement, certains le pratiquent déjà.
  • Il est clair que le projet musical 2018  a suscité peur, méfiance, recul, à cause de la notoriété très faible des œuvres. Dans ces conditions, rassembler un grand groupe (gage d’équilibre budgétaire) devient très compliqué. Les années précédentes, le chiffre d’inscrits au 15 mai tournait autour de 90 personnes : cette année nous n’en sommes qu’à peine à la moitié et je ne parle pas de l’équilibre vocal entre les pupitres.
  • Après plusieurs années autour de grands standards de la musique chorale, le moment était venu, me semble-t-il, de prendre un « petit risque » artistique et  ouvrir davantage le public à la musique de notre époque. Britten et Gjeilo sont loin d’être des révolutionnaires de la musique, mais chacun d’eux ouvre des perspectives de création, à partir du langage musical choisi. Le verdict populaire a frappé, avec toute sa cruauté et son intransigeance.

 

Mais nous ne baissons pas les bras, bien au contraire.

Nous allons repartir !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je peux d’ores et déjà vous annoncer que, comme prévu, la direction artistique d’Eurochorus va bien changer d’incarnation : Elsa Goujon-Grégori, qui jusque là intervenait dans le cadre du coaching vocal, va devenir la nouvelle directrice artistique, ce sera son rôle de construire un avenir à Eurochorus. Pour ma part, je resterai président de l’Association, désireux de favoriser un tandem efficace.

 

Le bureau va mettre toute son énergie pour organiser la session 2019, en commençant par une projection sur l'avenir d'EUROCHORUS. Nous ne manquerons pas de vous convier à participer prochainement à nos réflexions.

 

                                                                               

Jacques Michel

     

 

Partager cet article
Repost0
23 mars 2018 5 23 /03 /mars /2018 09:31

D’abord pourquoi ce changement ?

La Mairie de Toulouse ferme l’auditorium Saint-Pierre-des-Cuisines pour rénovation durant tout l’été 2018. Il nous a donc fallu chercher un nouveau lieu pour nos concerts, capable d’accueillir un grand chœur, des musiciens et un nombre comparable de spectateurs. C’est le cas de l’église Saint-Aubin. Des groupes de Gospel s’y produisent régulièrement, tout comme le Chœur de Crimée lorsqu’il tourne dans notre région ainsi que bien d’autres ensembles musicaux.

L’église Saint-Aubin est une église singulière dans le paysage architectural toulousain : massive – 100 mètres de long sur 32 mètres de large – perchée en haut d’un imposant escalier, dépourvue de fronton et de clocher, curieux mélange d’influences gothiques, romanes et byzantines. Elle tient son nom d'un oratoire construit au XIIIe et disparu pendant la Révolution.

Plan 1843 (source : Archives municipales)

Au XIXe siècle, la ville est en pleine croissance. Sous l’impulsion d’Urbain Vitry, de grands équipements sont réalisés : Abattoirs (1831) Ecoles vétérinaire (1835) et de médecine (1837) Halle aux grains (1861) Palais de Justice, Prison saint Michel (1856), Hôpital Marchant, Casernes, Palais Niel… Pour le domaine religieux les réalisations sont moins spectaculaires. Dans le quartier Saint-Aubin, situé près du centre-ville entre le boulevard Lazare-Carnot, le canal du Midi, la rue de la Colombette et la Halle aux grains, faubourg en plein développement, des terrains sont disponibles à l’emplacement d’un vaste cimetière commun aux paroisses de Saint-Etienne, de Saint-Sernin, de Notre-Dame-du-Taur et de Saint-Michel, cimetière désaffecté au profit de celui de Terre-Cabade créé en 1840.

En 1844, un concours anonyme permet de rassembler une trentaine de projets. Mais la plupart d’entre eux sont écartés car trop chers, trop compliqués ou même erronés. C'est celui d’Auguste Delort qui est accepté. L'église étant construite sur un ancien cimetière, l'architecte doit préserver une église souterraine. Sa construction repose donc sur un soubassement formé par les cryptes, avec une nef centrale et deux collatéraux où sont aménagées plusieurs chapelles. Sur la façade d’entrée, une statue représentant Saint-Aubin, évêque d’Angers du VIe siècle, accueille les fidèles.

La première pierre est posée le 4 mars 1847, par l'archevêque de Toulouse, le futur cardinal d'Astros. Deux ans plus tard, malgré ses murs aveugles et son toit provisoire, le culte commence à y être célébré. Mais la construction traîne en longueur à cause des difficultés financières. L’église est inaugurée en 1853, loin d’être achevée. En 1929, la somme des travaux pour finir s’élevait à 900 000 francs, et il manquait toujours à cette époque les voûtes, la façade, le clocher et tout le décor.

Plan 1863 (source : Archives municipales)

Après-guerre, l’état de délabrement de la façade, de la coupole et des cryptes (utilisées par les Allemands sous l’Occupation comme hôpital et dépôt d’armes puis endommagées à leur départ) incite le Père Gaudilière, curé de Saint-Aubin à cette époque, à alerter les autorités.

Une «Association des Amis de Saint-Aubin» est créée sous le patronage de Monseigneur Garonne, l’archevêque de Toulouse et de Louis Bazerque, le maire de la ville, afin de contribuer aux travaux de consolidation.

En 1963, on consacre un nouvel autel majeur et on restaure dans le transept nord l’orgue, avant d’aménager la chapelle du Saint-Sacrement et de mettre en place dans le chœur un nouveau Christ en majesté en terre cuite polychrome, dans les années 1980.

Malgré un projet ambitieux, l’église Saint-Aubin est restée inachevée. Ceci étant, tout autour de la place, s’est organisé un quartier pittoresque, qui s’anime le dimanche matin autour du marché, et auquel les résidents sont très attachés pour son identité populaire et son ambiance cosmopolite et chaleureuse.

Gisèle pour Eurochorus

Partager cet article
Repost0
22 février 2017 3 22 /02 /février /2017 16:20

 

Les compositeurs sont plus ou moins intégrés à leur époque, quelle qu’elle soit. S’il y en a un qui incarne véritablement le passage du 16ème au 17ème siècle, c’est bien Monteverdi. Toutes ses recherches, ses tâtonnements, ses réalisations, s’inscrivent dans un mouvement original, celui  de la transposition des affects humains dans la musique et le théâtre.

            Pour se plonger dans cette époque, je vous signale une émission diffusée sur France-Musique, cette semaine. Il s’agit de Musicopolis, une émission de Anne-Charlotte Rémond, dont le thème est « Claudio Monteverdi à Mantoue en 1607 »

Pour ceux à qui l’horaire ne convient pas (13h30, du lundi au vendredi), il reste la solution de la rediffusion :

https://www.francemusique.fr/emissions/musicopolis/claudio-monteverdi-mantoue-en-1607-2-5-32003, qui vous permettra de retrouver tous les épisodes de la série, chaque émission durant 30 minutes.

Voilà une initiative intéressante, permettant d’apprendre plein de choses concernant le compositeur des Vêpres, grâce à des rappels historiques, des lettres de l’époque ou des exemples musicaux judicieusement choisis.

Marc Laronde

 

Vincenzo et Guillaume Gonzaga,

La Sainte Trinité, 1604-1605, Rubens

 

Partager cet article
Repost0
1 avril 2013 1 01 /04 /avril /2013 17:46

 Plus que quatre mois, et nous nous retrouverons pour une nouvelle aventure musicale pleine d’enrichissement et d’émotions. Travail, exigence vocale mais aussi convivialité, partage seront au rendez-vous comme lors de chacune de nos rencontres passées.

Vous aimez chanter ?

Devenez les ambassadeurs de notre beau projet et parlez-en à tous ceux qui pourraient venir nous rejoindre.  Et comme vous le savez, les voix d'hommes, en particulier les ténors,  sont particulièrement appréciées et bienvenues.

A bientôt !

 

Gisèle pour Eurochorus

Partager cet article
Repost0
22 juin 2012 5 22 /06 /juin /2012 16:41

 

Tract 2012...pour découvrir deux oeuvres du compositeur anglais contemporain John Rutter.

 

 


Venez nombreux

les 20 et 22 juillet à l'Auditorium Saint Pierre des Cuisines de Toulouse.

"Mass of the children"

Direction François Terrieux

 

solistes : Anaïs Constans (soprano) et Jean Christophe Fillol (Baryton)


"Gloria"
Direction Stefan Mohr

 

Choeur de la session Eurochorus 2012 (Choeur mixte d'adultes et choeur d'enfants), Ensemble instrumental.

 


Partager cet article
Repost0
19 janvier 2011 3 19 /01 /janvier /2011 09:49

Logo couleur news    EUROCHORUS A BESOIN DE VOUS !

 

 

 

Chaque été depuis 2005, Eurochorus, association sans but lucratif, apolitique et non confessionnelle, organise ses Rencontres Internationales d'Art Choral.

Notre objectif ? Réunir une bonne centaine de chanteurs amateurs de bon niveau, venus des 4 coins d'Europe et même de plus loin, durant un stage de dix jours au terme duquel nous donnons deux grands concerts dans les lieux privilégiés de Toulouse ou de sa région.

A travers un but commun, la pratique vocale au contact du patrimoine musical, nous entendons faire découvrir chaque année à un large public, de grandes œuvres de la musique chorale, mais aussi contribuer à une meilleure connaissance entre groupes de nationalités différentes.


Cependant ce programme ambitieux nécessite des financements qui nous font défaut. Car suite au désengagement de l'État et malgré les aides (financières et/ou logistiques) de la ville de Toulouse et du Conseil Régional, nous avons des difficultés à boucler notre budget.

Nos principales recettes restent l'inscription des participants au stage (73%), et les entrées vendues à nos concerts (11,75%). Or notre désir étant de conserver une accessibilité au plus grand nombre, nous ne pouvons nous permettre d'augmenter nos tarifs.


Alors que faire ?

Eurochorus étant une association loi 1901, elle est reconnue «organisme d'intérêt général ayant un caractère culturel» - article 200 du code général des impôts.

A ce titre, elle est habilitée à recevoir des dons et l'État autorise les particuliers à déduire de leurs impôts 66% des dons effectués en échange d'un reçu fiscal (60% pour les entreprises).


En d'autres termes, si vous donnez 100 Euros à Eurochorus, nous vous donnons un reçu fiscal de ce montant vous permettant de déduire 66 euros de vos impôts.

Vous pourrez également, en tant que mécène, bénéficier de certains de nos avantages.


Évidemment, ce système ne nous satisfait pas totalement, car vous êtes encore une fois mis à contribution, mais nous ne voyons pas d'autres solutions pour pallier nos difficultés. N'hésitez pas à nous contacter pour tous renseignements complémentaires.


Toute l'association vous remercie sincèrement pour votre aide.


L'Equipe d'Eurochorus


EUROCHORUS - Association loi 1901 - résidence de l’île – 15 Chemin de la loge - 31400 TOULOUSE

APE: 9499Z – Siret: 49406664000017 -

Téléphone: 05 61 53 71 25 – Site Internet: http://www.eurochorus.org– Courriel:eurochorus@eurochorus.org

Partager cet article
Repost0
2 juillet 2010 5 02 /07 /juillet /2010 13:25

N'hésitez pas à vous référer à nos nouvelles pages situées en haut à droite sur notre blog.


Elles permettent de conserver de façon permanente certaines informations, destinées aux stagiaires comme aux visiteurs occasionnels.

Les articles quant à eux sont plutôt destinés aux stagiaires et ont un intérêt plus immédiat.

 

Ophélie

Partager cet article
Repost0
14 mai 2010 5 14 /05 /mai /2010 20:33

Bienvenue sur le Blog d'Eurochorus!

Il y a longtemps que nous voulions ouvrir un Blog mais le temps nous manquait... Voilà, c'est maintenant fait!


Ce Blog est là pour vous donner des nouvelles vivantes et rapides sur la préparation du stage d'été.

Vous pourrez réagir aux articles et donner ainsi vos avis et commentaires, nous dire ce qui vous plait beaucoup ou moins, ou encore nous faire des suggestions.


Sur ce blog, vous pouvez vous inscrire à la "Newsletter" pour être au courant des dernières nouvelles.

Vous pouvez aussi vous abonner à la "Syndication" ou "flux RSS" qui vous permet, à travers votre navigateur, d'être averti de la publication d'articles ou de nouvelles importantes.


Enfin, si vous aimez ce Blog et Eurochorus, n'hésitez pas à le faire savoir autour de vous.


A bientôt, donc pour des nouvelles sur le stage...

François

Partager cet article
Repost0