Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 mars 2017 6 25 /03 /mars /2017 08:54

Les partitions sont en route à destination des stagiaires hors Toulouse.
 

Nous organisons la distribution des partitions sur Toulouse pour que chacun en dispose avant début avril.

Bon travail et à bientôt !

Gisèle pour Eurochorus

 

Partager cet article
Repost0
22 mars 2017 3 22 /03 /mars /2017 16:49

           Depuis 2013, à chaque printemps, revient la Journée Européenne de la musique ancienne. Sur le site culturebox,

(http://culturebox.francetvinfo.fr/opera-classique/musique-classique/c-est-baroque/#xtor=EPR-3-[culturebox_event]-20170321-[Une]

une création de Radio-France, fort intéressante : vous pouvez accéder à tout un ensemble de concerts en live, de représentations théâtrales, d’expériences variées, de rencontres entre professionnels…

Bref une mine de pépites quelquefois rares, l’occasion de découvrir, ou de redécouvrir, de grandes œuvres musicales du passé.

           

N’hésitez pas à suivre l’actualité musicale sur ce site décidément plein de ressources.

 

Marc Laronde

 

 

 

 

La Basilique Saint Marc

Partager cet article
Repost0
17 mars 2017 5 17 /03 /mars /2017 17:16

 

           Lorsqu’on écoute des versions discographiques des Vêpres, ou même lorsqu’on en visionne des versions de concert sur Youtube, on peut constater que l’ensemble instrumental qui accompagne les chanteurs est souvent constitué de 10 à 12 instruments : 2 violons, 2 ou 3 cornets, 3 sacqueboutes, plus quelques instruments pour le continuo (orgue, théorbe, viole ou violoncelle, violone), quelquefois moins.

La formation qui a été créée pour EUROCHORUS contiendra 22 instruments : ils seront tous joués par des professionnels spécialisés dans l’interprétation des musiques anciennes et recrutés pour la plupart à Toulouse et à Lyon, qui sont de grands pôles d’attractivité pour ces musiques. Ce chiffre plus élevé nous a semblé nécessaire pour plusieurs raisons :

  • Nécessité de s’adapter à un important effectif choral
  • Volonté de créer une très riche palette de timbres
  • Désir de travailler avec un continuo constitué d’un grand nombre d’instruments, afin de s’adapter au caractère de chaque pièce, notamment dans les parties pour solistes.
  • Se rapprocher des conceptions de l’époque, attestées par la riche iconographie qui a traversé les siècles.

 

Nous voulons immerger les auditeurs autant que les interprètes dans une atmosphère de grande félicité sonore : le service d’une œuvre exceptionnelle implique des choix déterminés et efficaces, nous les avons fait!

Partager cet article
Repost0
22 février 2017 3 22 /02 /février /2017 16:20

 

Les compositeurs sont plus ou moins intégrés à leur époque, quelle qu’elle soit. S’il y en a un qui incarne véritablement le passage du 16ème au 17ème siècle, c’est bien Monteverdi. Toutes ses recherches, ses tâtonnements, ses réalisations, s’inscrivent dans un mouvement original, celui  de la transposition des affects humains dans la musique et le théâtre.

            Pour se plonger dans cette époque, je vous signale une émission diffusée sur France-Musique, cette semaine. Il s’agit de Musicopolis, une émission de Anne-Charlotte Rémond, dont le thème est « Claudio Monteverdi à Mantoue en 1607 »

Pour ceux à qui l’horaire ne convient pas (13h30, du lundi au vendredi), il reste la solution de la rediffusion :

https://www.francemusique.fr/emissions/musicopolis/claudio-monteverdi-mantoue-en-1607-2-5-32003, qui vous permettra de retrouver tous les épisodes de la série, chaque émission durant 30 minutes.

Voilà une initiative intéressante, permettant d’apprendre plein de choses concernant le compositeur des Vêpres, grâce à des rappels historiques, des lettres de l’époque ou des exemples musicaux judicieusement choisis.

Marc Laronde

 

Vincenzo et Guillaume Gonzaga,

La Sainte Trinité, 1604-1605, Rubens

 

Partager cet article
Repost0
16 février 2017 4 16 /02 /février /2017 18:23

           Pour cette édition 2017, nous avons fait le choix de proposer une partition spécifique, que nous allons faire parvenir à chaque chanteur.

Pourquoi ?

Certaines parties des Vêpres (le Lauda, le Magnificat) ont été écrites par Monteverdi avec un système de clés anciennes, qui cantonnent l’interprète dans des tessitures aigues. Certains enregistrements utilisent ce système.

  • Après une réflexion commune avec Florent Mayet (chef de chœur) et Cécile Lemerrer (coordinatrice de l’ensemble instrumental), il a été choisi d’interpréter ces pièces une quarte en dessous. Cela nous permet d’éviter des tessitures « stratosphériques », en particulier pour les cornets et les sopranos, mais aussi d’une façon générale pour tous les registres.
  • Nous pensions avoir trouvé une partition tout à fait suffisante sur internet, mais nous avons finalement opté pour celle correspondant au matériel instrumental : il s’agit d’un éditeur allemand, qui propose du matériel très performant, en particulier sur cette question des transpositions. Ce choix va nous permettre de travailler dans de bonnes conditions.
  • Et ceux qui ont déjà la partition, parce qu’ils ont déjà chanté les Vêpres ?

Sincèrement, je pense qu’ils vont avoir du mal à suivre ! D’abord pour des raisons   pratiques : différences de numérotation des mesures, notations rythmiques parfois différentes, etc… Mais surtout pour des raisons purement musicales : il n’est pas évident de chanter un fa lorsqu’on lit un si bémol (quarte au dessus). Avec l’oreille absolue, c’est impossible. Lorsqu’on interprète la musique ancienne, on se heurte souvent à ce problème de la restitution éditoriale : chaque transcripteur fait des choix, les interprètes ont font également ensuite.  

  • Donc je demande à chacun de se conformer à mes recommandations : il est préférable de n’utiliser que la version choisie, celle de l’éditeur allemand Musiche varie.
  • D’ici quelques jours, tout le monde aura des nouvelles définitives sur cette partition et nous pourrons vous la faire parvenir.

 

Jacques Michel

Directeur artistique

Partager cet article
Repost0
7 février 2017 2 07 /02 /février /2017 15:30

           

Je viens de m’apercevoir, tout à fait fortuitement, que 2017 était une année anniversaire pour Monteverdi : le maître vénitien est en effet né en 1567, il y a 450 ans !

 

C’est un musicien véritablement « charnière », à ce passage de la renaissance au baroque, dans cette Italie toute bruissante des nouvelles avancées dans tous les domaines de l’esthétique.

 

 

  • S’il n’a pas inventé l’opéra proprement dit, il lui a, par contre, donné une impulsion déterminante, attribuant à ce genre une valeur qui perdure encore de nos jours.
  • Il a fait bénéficier la musique sacrée de toutes les découvertes mises à jour dans la musique profane, dans le madrigal tout particulièrement.
  • Dans cette époque où un certain humanisme se cherchait, où le droit d’auteur était peu défendu, il fut un compositeur doté d’une véritable conscience d’artiste : il participait réellement à la vie musicale, son génie alimentant les charges qu’il devait assumer, d’abord à Mantoue, ensuite à Venise, ainsi que les nombreuses commandes qui lui furent faites.
  • Il bénéficiait d’une importante aura, veillant soigneusement à la publication de ses œuvres.

 

Donc, un musicien unique, fondateur !

 et, pour EUROCHORUS, une œuvre quasi mythique, initiatique pour beaucoup de mélomanes : le Vespro della beata vergine de 1610.

Mais j’aurai l’occasion de revenir sur cet évènement.

 

                                                           Marc Laronde

 

Un peu de bibliographie pour les amateurs :

 

  • Rinaldo Alessandrini : « Monteverdi »                                                Acte Sud/Classica
  • Leo Schrade : « Monteverdi »                                                            JC Lattès
  • Roger Tellart ; « Claudio Monteverdi »                                               Fayard

Et, pour bien comprendre cette époque :

  • Philippe Beaussant ; « Passage / De la Renaissance au Baroque »     Fayard
Partager cet article
Repost0
14 janvier 2017 6 14 /01 /janvier /2017 16:36

Avant tout, toute l’équipe d’Eurochorus vous adresse ses meilleurs vœux de bonheur, de santé et de belles réalisations musicales pour 2017.

Le site est en ligne et vous pouvez dès maintenant y trouver toutes les informations et les documents nécessaires à votre inscription.

Rendez-vous sur http://www.eurochorus.org

Gisèle pour Eurochorus

Partager cet article
Repost0
22 décembre 2016 4 22 /12 /décembre /2016 09:11

Vous le savez déjà, le prochain programme d’EUROCHORUS sera consacré aux fameuses Vêpres de Monteverdi, datant de 1610.  C’est un très vieux rêve que je réalise et j’entends bien vous proposer le cadre d’une interprétation idéale :

  • Florent Mayet est le pivot du projet, vous allez bientôt faire sa connaissance. C’est le chef qu’il nous fallait pour conduire ce projet : il nous vient de la région lyonnaise.

 

  • L’ensemble instrumental est déjà pratiquement constitué : c’est le fruit d’une intense collaboration entretenue avec Cécile Lemerrer, musicienne d’une grande sensibilité, versée dans le répertoire baroque depuis de longues années. Flûtiste inspirée, elle est aussi intéressée par le fait de la transmission.

La base de cet ensemble, ce sera un très riche continuo : orgue, clavecin, théorbe, harpe, violoncelle, contrebasse…(liste non encore close). Ainsi les parties solistes sonneront avec éclat et couleurs. Les parties de chœur, elles, bénéficieront de l’apport des cornets à bouquin et sacqueboutes, ainsi que des cordes.

  • Nous allons repenser complètement la collaboration entre le chef et les professeurs de chant et, ainsi, vous offrir le meilleur rythme de travail possible.
  • Cette œuvre requiert des solistes au fait de ses spécificités stylistiques : le casting est d’ores et déjà ouvert. Vous le découvrirez en juillet prochain.

 

En attendant de découvrir l’ensemble du projet, un peu de sociologie artistique : sur le site de France-Musique, j’ai découvert un très intéressant article à propos des bienfaits du chant choral, vous pouvez le consulter ici :

https://www.francemusique.fr/actualite-musicale/marre-des-reseaux-sociaux-essayez-le-chant-choral-983

 

Bonne fin d’année à tous, à l’année prochaine !

Jacques Michel (Directeur artistique d’EUROCHORUS)

Partager cet article
Repost0
17 décembre 2016 6 17 /12 /décembre /2016 10:35
Nous relayons cette information qui nous touche beaucoup.
 
Cette année la Maîtrise fête ses 10 ans et un parcours magnifique depuis sa création, ce parcours étant bien résumé sur notre site : www.maitrisedetoulouse.fr 
 
Malheureusement l'avenir de la Maîtrise est fortement menacé par un projet de fermeture du collège Michelet annexe, où sont scolarisé les élèves maîtrisiens (et instrumentistes et danseurs), au sein du Conservatoire de Toulouse.
 
Pourriez-vous nous soutenir, en signant et en partageant massivement la pétition contre cette fermeture?  Vous trouverez ci-dessous le lien, avec un texte qui résume la situation.
 
 
Nous vous remercions pour votre soutien!
 
Bien cordialement
 
Pierre Mey
Président, l'Association Pour la Promotion de la Maîtrise de Toulouse
 

 
Partager cet article
Repost0
25 novembre 2016 5 25 /11 /novembre /2016 18:01

Atelier de tri postal ce matin chez Laurent.

Nous avons expédié les CD accompagnés d'un courrier et vous devriez les recevoir très vite.  Une manière de prolonger et de partager le plaisir pris à chanter le Requiem Allemand de Brahms sous la direction de Werner PAFF.

Bonne écoute et à bientôt !

Gisèle pour Eurochorus

Partager cet article
Repost0