Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 janvier 2019 2 08 /01 /janvier /2019 12:04

Dans la diversité des stages d’été consacrés au chant choral, EUROCHORUS est maintenant clairement identifié : l’expérience accumulée depuis 2005 atteste d’un vrai savoir-faire et de réussites indéniables. Tout le monde a encore en tête les magnifiques Vêpres à la Vierge de Monteverdi, en 2017 !

Nous ne saurions pourtant nous contenter d’un visage immuable, même si les valeurs défendues jusqu’ici restent inaltérables : pertinence des programmes, qualité des intervenants, recherche d’un haut niveau musical, le tout dans une ambiance humaine propice à la création.

 Avec ce projet 2019, nous avons l’ambition de susciter une nouvelle dynamique.

Les œuvres au programme :

  • Le Requiem de Camille Saint-Saens
  • Le Chant du destin (Schicksalslied) de Johannes Brahms

Deux pièces de la seconde moitié du 19ème siècle, pour chœur et orchestre, illustrant parfaitement l’appartenance  de notre académie à l’univers franco-allemand.

Une personnalité aux commandes :

 Personnage marquant de l’art choral français, Régine Théodoresco a accepté de conduire cette nouvelle session 2019. Sa grande expérience, attestée aussi bien à la tête de son ensemble Calliope-Voix de femmes  qu’à ses responsabilités au « Pôle d’Enseignement Supérieur Bretagne / Pays de Loire » de Rennes, la renommée des master class qu’elle donne ici ou là, de par le monde, sont des gages de confiance. Nul doute qu’elle saura conduire le stage EUROCHORUS vers le sommet !

 La nouveauté 2019:

Une master class, destinée à des chefs de chœur en formation de haut niveau, va être adossée à notre session traditionnelle : ces chefs travailleront sous la responsabilité pédagogique de Régine Théodoresco et seront conduits à la seconder lors des divisi ou des tutti. Originaires des Pôles habituels de formation dans ce domaine (conservatoires régionaux, pôles supérieurs, écoles étrangères, etc…) ils seront recrutés sur dossier. Les deux stages –stage choral et stage de chef – auront chacun leur destinée particulière, mais ils offriront une synergie profitant à l’un et à l’autre. La dynamique amenée par Régine Théodoresco et ses « assistants » est une énorme chance pour EUROCHORUS et, parallèlement, la présence d’un « chœur école » de grandes dimensions représente un attrait certain pour des chefs en formation. L’avenir du chant choral relevant avant tout de la qualité de ses chefs, EUROCHORUS se place résolument dans cette perspective.

 Une nouvelle direction artistique :

 Elsa Goujon-Grégori, déjà professeur de chant au sein d’EUROCHORUS depuis de longues années, devient la nouvelle directrice artistique : ses compétences, son talent et son ouverture d’esprit sont des garanties. EUROCHORUS est entre de bonnes mains !

Et, toujours au programme : les mises en voix journalières, le coaching choral en tandem, le conseil vocal individuel par les professeurs de chant, les 2 concerts avec orchestre dans le magnifique écrin de l’auditorium Saint-Pierre des Cuisines de Toulouse !!!

Partager cet article
Repost0
6 décembre 2018 4 06 /12 /décembre /2018 09:23

Ce court message pour vous signaler que certains d'entre vous cherchaient à nous joindre sans succès par l'adresse contact du blog, ce qui n'était plus possible. J'ai fait modifier cette adresse qui est désormais eurochorus@free.fr

Au plaisir de vous lire !

Gisèle pour Eurochorus

Partager cet article
Repost0
21 octobre 2018 7 21 /10 /octobre /2018 13:54

Tout d’abord, un grand merci à tous ceux qui, par leurs mails ou par leur présence aux « Etats Généraux en juillet 2018», ont alimenté notre réflexion sur l’avenir d’Eurochorus et nous ont manifesté leur intérêt et leurs encouragements.

Forts de ce soutien, nous préparons la session 2019 en ayant à cœur de répondre encore plus à vos attentes !

Comme déjà annoncé Elsa Goujon-Grégori est désormais la directrice musicale d’Eurochorus. Régine Théodoresco, grande figure de la musique vocale française d’aujourd’hui, chef de l’ensemble professionnel « Calliope – Voix de femmes » et responsable de la formation en direction de chœur du « Pôle d’Enseignement Supérieur Bretagne / Pays de Loire » a accepté de participer à l’aventure Eurochorus et de diriger le programme 2019 :

  • Schicksalslied de Brahms pour chœur et orchestre (16').
  • Requiem de St Saëns pour solistes, chœur et orchestre (50').

La grande nouveauté sera la création d'un atelier parallèle de formation à la direction de chœur sous la houlette de Régine Théodoresco. Il s'adressera soit à des étudiants en direction chorale, soit à des chefs en exercice.

Le travail alternera entre grand chœur et divisi sous la conduite des professeurs de chant, du petit groupe de chefs en formation et de Régine Théodoresco.

Nous espérons une réelle diversité de recrutement grâce à ce dispositif : ces jeunes chefs en formation vont créer une dynamique qui profitera à tous les participants. Eurochorus continue son parcours dans la pédagogie du chœur, explore d’autres voies ouvertes sur la recherche de la qualité et du plaisir d’apprendre ensemble.

Nathalie Accault, Elsa Goujon-Grégori et Antonio Guirao formeront à nouveau cette équipe si efficace de professeurs de chant que nous avons connue dans les sessions précédentes.

Les dates du stage seront du vendredi 12 au dimanche 21 juillet 2019 et nous retrouverons l’auditorium Saint Pierre des Cuisines pour les deux concerts de fin de stage.

Nous vous attendons nombreux pour partager cette nouvelle aventure musicale !

Partager cet article
Repost0
7 juin 2018 4 07 /06 /juin /2018 18:07

                      L’annulation d’EUROCHORUS 2018 nous a bien sûr « sonnés », comme on peut s’y attendre mais ne nous a pas abattus pour autant. Les raisons de la baisse significative des inscriptions ont été répertoriées et analysées, de façon à mettre en lumière nos faiblesses et les améliorations que nous devions apporter à notre offre, tout ceci dans l’optique de monter un projet 2019 attractif, cohérent sur le plan artistique, avec une dimension humaine « ayant du souffle »…           

                       Conscients de l’importance du partage des idées,  tellement dans l’air de notre temps, nous avons besoin de vous pour poursuivre cette réflexion pour laquelle chaque avis compte et à laquelle nous désirons vous associer.

C’est pour cette raison que nous convions tous les amis d’EUROCHORUS à un moment de rencontre, d’échanges, de réflexion collective, et, pourquoi pas, de partage musical improvisé :

 

Le jeudi 19 juillet 2018, à partir de 15 heures, jusqu'en fin de soirée

à la salle Limayrac

22 rue Xavier Darasse, 31500  Toulouse

 

                        Ceux qui ne pourront venir que quelques heures dans l'après-midi ou en soirée seront les bienvenus, tous vos avis nous seront utiles. Vos contributions écrites, pour ceux qui nous soutiennent de loin, seront également appréciées.

 

                        Musiciens, chanteurs, anciens stagiaires, gens de média, amis proches, simples observateurs, nous avons tous un avis, des souhaits, des idées simples, … sur le visage que pourrait prendre une Rencontre d’Art Choral, dans un monde où la dimension artistique est sans cesse à redéfinir, voire même à justifier.

Nous attendons tous vos contributions, à l’heure où la direction artistique d’EUROCHORUS change de visage : Elsa Goujon-Grégori me remplace en effet désormais dans cette tâche, conformément au calendrier fixé l’an dernier.

 

Place aux Etats Généraux d’EUROCHORUS

 

                        Toutes les infos indispensables passeront par ce blog, par e-mails personnels, par posts sur la page Facebook et par tous les relais de bonne volonté.

 

                                                                                              Jacques Michel

 

Partager cet article
Repost0
14 mai 2018 1 14 /05 /mai /2018 07:53

J'ai trouvé un stage de chant aux mêmes dates (du 16 au 21 Juillet) à la chorale Hughes Reiner à Montpellier. Pourrais-tu la signaler à celles et ceux qui seraient comme moi à la recherche d'un stage de remplacement ? Voici le lien :

http://www.choeurhuguesreiner.com/stage-de-chant-choral-2017/

(il y a visiblement une erreur sur l'année, mais il s'agit bien de 2018 ! ) 

Cordialement,

Frédéric (Doué)

Partager cet article
Repost0
13 mai 2018 7 13 /05 /mai /2018 17:29

 

         C’est maintenant officiel, la nouvelle vient de parvenir aux premiers concernés, les chanteurs inscrits à la session EUROCHORUS 2018 : le prochain stage est annulé, faute d’un nombre suffisant de participants.

         Pour une petite organisation comme la notre, c’est bien sûr un coup dur, un mauvais signe envoyé à une saga toulousaine remontant à 2005 et émaillée de quelques succès non négligeables : rappelez-vous King Arthur en 2011 à la Halle aux Grains, avec l’Orchestre de Chambre de Toulouse, ou encore Les Vêpres de Monteverdi, l’an dernier, à l’auditorium Saint Pierre des Cuisines.

         Comment en sommes-nous arrivés là ?

         Notre projet musical annuel doit surfer entre plusieurs réalités :

  • Accueillir en moyenne une centaine de participants, que nous devons faire dormir, alimenter et immerger dans un bain musical, tout cela au sein d’une ambiance détendue, propice à la réalisation artistique.
  • A priori, le thème musical est le premier élément déclenchant l’adhésion, mais il y a d’autres paramètres : l’intérêt pour les personnes assurant l’animation technique (le(s) chef(s), les profs de chant, la nature du travail…), la convivialité et la simplicité sur le plan des échanges humains, l’histoire (le taux de retour d’une année sur l’autre est assez élevé), la localisation toulousaine (Toulouse est une ville attractive, semble-t-il) etc.
  • Un projet comme le notre est donc une sorte d’alchimie brassant plusieurs éléments positifs, face à des faiblesses structurelles, dont je ne citerai que 2 exemples : une équipe d’organisation réduite (forte par sa motivation, mais soumise aux aléas du temps par la nécessité de gérer plein de domaines différents) et un cadre d’accueil un peu « spartiate » : nous trouvons au Lycée privé Saint Joseph une grande capacité d’accueil, mais des conditions de moins en moins adaptées aux exigences hôtelières de notre époque. C’est comme ça : nous proposons une solution économique minimale, adaptée à tous, bien qu’il soit également possible d’organiser soi-même son hébergement, certains le pratiquent déjà.
  • Il est clair que le projet musical 2018  a suscité peur, méfiance, recul, à cause de la notoriété très faible des œuvres. Dans ces conditions, rassembler un grand groupe (gage d’équilibre budgétaire) devient très compliqué. Les années précédentes, le chiffre d’inscrits au 15 mai tournait autour de 90 personnes : cette année nous n’en sommes qu’à peine à la moitié et je ne parle pas de l’équilibre vocal entre les pupitres.
  • Après plusieurs années autour de grands standards de la musique chorale, le moment était venu, me semble-t-il, de prendre un « petit risque » artistique et  ouvrir davantage le public à la musique de notre époque. Britten et Gjeilo sont loin d’être des révolutionnaires de la musique, mais chacun d’eux ouvre des perspectives de création, à partir du langage musical choisi. Le verdict populaire a frappé, avec toute sa cruauté et son intransigeance.

 

Mais nous ne baissons pas les bras, bien au contraire.

Nous allons repartir !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je peux d’ores et déjà vous annoncer que, comme prévu, la direction artistique d’Eurochorus va bien changer d’incarnation : Elsa Goujon-Grégori, qui jusque là intervenait dans le cadre du coaching vocal, va devenir la nouvelle directrice artistique, ce sera son rôle de construire un avenir à Eurochorus. Pour ma part, je resterai président de l’Association, désireux de favoriser un tandem efficace.

 

Le bureau va mettre toute son énergie pour organiser la session 2019, en commençant par une projection sur l'avenir d'EUROCHORUS. Nous ne manquerons pas de vous convier à participer prochainement à nos réflexions.

 

                                                                               

Jacques Michel

     

 

Partager cet article
Repost0
1 mai 2018 2 01 /05 /mai /2018 08:01

EUROCHORUS  pense à l’échelle européenne : voici quelques infos sur les manifestations musicales proposées par la semaine de l’Europe à Toulouse, nous vous les recommandons.

7 mai 20h : Récital de deux grands musiciens Jenő Koppándi, violon solo de l’Orchestre Philharmonique de Budapest et Izabella Horváth Pianiste

Au Programme :

  • W.A. MOZART , Sonate en Si b majeur
  • F. SCHUBERT, Grande Sonate en La majeur
  • G. PIERNE, Sonate opus 36
  • Z. KODALY, Intermezzo de Harry Janos

Proposé par l’Association Franco-Hongroise de Midi Pyrénées

à l’Auditorium Saint Pierre des cuisines, 12 Place Saint-Pierre, Toulouse (Entrée libre dans la limite des places disponibles)

9 mai 20h : Concert d’ouverture par le Felix Mendelssohn Youth Orchestra, dirigé par Clemens Malich, Soliste : Teresa Beldi – violoncelle

Au Programme :

  • Peter Iljitsch Tschaikowsky (1840-1893): Dornröschen-Suite, op. 66a
  • Édouard Lalo (1823-1892): Cellokonzert d-Moll
  • Johannes Brahms (1833-1897): 1. Sinfonie c-Moll op. 68
  • Alberto Ginastera (1916-1983): Malambo

à la Halle aux Grains 1 Place Dupuy, Toulouse (Spectacle gratuit dans la limite des places disponibles - Réservation obligatoire)

15 mai de 13 à 14 h : Concert L’Italie se raconte : Musiques et Chants d’une Italie qui change par la Compagnie Alberi Sonori

spectacle où musiques, chants, contes et illustrations communiquent ensemble pour emmener le spectateur dans un périple qui parcourt l’Italie entière dans ses rituels, traditions, histoires, croyances, « amours et tragédies » entre rire et émotion !

proposé par L’Italie à Toulouse et Pulse of Europe Toulouse

à la DRAC : Hôtel Saint-Jean, 32 Rue de la Dalbade, 31000 Toulouse (Gratuit / inscription obligatoire)

Partager cet article
Repost0
23 mars 2018 5 23 /03 /mars /2018 09:31

D’abord pourquoi ce changement ?

La Mairie de Toulouse ferme l’auditorium Saint-Pierre-des-Cuisines pour rénovation durant tout l’été 2018. Il nous a donc fallu chercher un nouveau lieu pour nos concerts, capable d’accueillir un grand chœur, des musiciens et un nombre comparable de spectateurs. C’est le cas de l’église Saint-Aubin. Des groupes de Gospel s’y produisent régulièrement, tout comme le Chœur de Crimée lorsqu’il tourne dans notre région ainsi que bien d’autres ensembles musicaux.

L’église Saint-Aubin est une église singulière dans le paysage architectural toulousain : massive – 100 mètres de long sur 32 mètres de large – perchée en haut d’un imposant escalier, dépourvue de fronton et de clocher, curieux mélange d’influences gothiques, romanes et byzantines. Elle tient son nom d'un oratoire construit au XIIIe et disparu pendant la Révolution.

Plan 1843 (source : Archives municipales)

Au XIXe siècle, la ville est en pleine croissance. Sous l’impulsion d’Urbain Vitry, de grands équipements sont réalisés : Abattoirs (1831) Ecoles vétérinaire (1835) et de médecine (1837) Halle aux grains (1861) Palais de Justice, Prison saint Michel (1856), Hôpital Marchant, Casernes, Palais Niel… Pour le domaine religieux les réalisations sont moins spectaculaires. Dans le quartier Saint-Aubin, situé près du centre-ville entre le boulevard Lazare-Carnot, le canal du Midi, la rue de la Colombette et la Halle aux grains, faubourg en plein développement, des terrains sont disponibles à l’emplacement d’un vaste cimetière commun aux paroisses de Saint-Etienne, de Saint-Sernin, de Notre-Dame-du-Taur et de Saint-Michel, cimetière désaffecté au profit de celui de Terre-Cabade créé en 1840.

En 1844, un concours anonyme permet de rassembler une trentaine de projets. Mais la plupart d’entre eux sont écartés car trop chers, trop compliqués ou même erronés. C'est celui d’Auguste Delort qui est accepté. L'église étant construite sur un ancien cimetière, l'architecte doit préserver une église souterraine. Sa construction repose donc sur un soubassement formé par les cryptes, avec une nef centrale et deux collatéraux où sont aménagées plusieurs chapelles. Sur la façade d’entrée, une statue représentant Saint-Aubin, évêque d’Angers du VIe siècle, accueille les fidèles.

La première pierre est posée le 4 mars 1847, par l'archevêque de Toulouse, le futur cardinal d'Astros. Deux ans plus tard, malgré ses murs aveugles et son toit provisoire, le culte commence à y être célébré. Mais la construction traîne en longueur à cause des difficultés financières. L’église est inaugurée en 1853, loin d’être achevée. En 1929, la somme des travaux pour finir s’élevait à 900 000 francs, et il manquait toujours à cette époque les voûtes, la façade, le clocher et tout le décor.

Plan 1863 (source : Archives municipales)

Après-guerre, l’état de délabrement de la façade, de la coupole et des cryptes (utilisées par les Allemands sous l’Occupation comme hôpital et dépôt d’armes puis endommagées à leur départ) incite le Père Gaudilière, curé de Saint-Aubin à cette époque, à alerter les autorités.

Une «Association des Amis de Saint-Aubin» est créée sous le patronage de Monseigneur Garonne, l’archevêque de Toulouse et de Louis Bazerque, le maire de la ville, afin de contribuer aux travaux de consolidation.

En 1963, on consacre un nouvel autel majeur et on restaure dans le transept nord l’orgue, avant d’aménager la chapelle du Saint-Sacrement et de mettre en place dans le chœur un nouveau Christ en majesté en terre cuite polychrome, dans les années 1980.

Malgré un projet ambitieux, l’église Saint-Aubin est restée inachevée. Ceci étant, tout autour de la place, s’est organisé un quartier pittoresque, qui s’anime le dimanche matin autour du marché, et auquel les résidents sont très attachés pour son identité populaire et son ambiance cosmopolite et chaleureuse.

Gisèle pour Eurochorus

Partager cet article
Repost0
12 février 2018 1 12 /02 /février /2018 17:50

Vous aimez chanter, vous êtes déjà venus...

Venez découvrir deux approches de la musique sacrée du 20ème au 21ème siècle et

participer aux :

Rencontres Internationales d’Art Choral du

13 au 22 juillet 2018

Un stage de chant choral, chaque été

à Toulouse
 

Toutes les informations sur le site :

http://eurochorus.org

  •  
Partager cet article
Repost0
19 janvier 2018 5 19 /01 /janvier /2018 15:46

Avant tout, toute l’équipe d’Eurochorus vous adresse ses meilleurs vœux de bonheur, de santé et de belles réalisations musicales pour 2018.

Nous travaillons aux derniers textes, pour présenter la session 2018 et le site sera opérationnel d’ici quelques jours.

D’ores et déjà nous vous annonçons quelques nouveautés : l’Auditorium Saint Pierre des Cuisines étant fermé pour travaux l’été prochain, les concerts auront lieu dans l’église Saint-Aubin. Elle est située au centre-ville et son espace permettra d’accueillir un grand chœur et la formation musicale qui nous accompagnera.

Nous sommes également en train de mettre au point la possibilité de s’inscrire en ligne, via le site d’HelloAsso, pour ceux qui le souhaitent.

Donc, à très bientôt…

Gisèle pour Eurochorus

Partager cet article
Repost0