Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 février 2019 7 03 /02 /février /2019 14:23

La personnalité musicale au centre de l’édition 2019 d’EUROCHORUS n’est autre que Régine Théodoresco. Pour ceux qui ne la connaîtraient pas encore, rappelons qu’il s’agit d’une cheffe de chœur de renommée internationale, à la tête d’un ensemble professionnel, Calliope/Voix de femmes, doublée d’une enseignante dont le parcours professionnel s’est récemment achevé par la classe de Direction de chœur du Pôle d’Enseignement Supérieur Bretagne / Pays de Loire,  à Rennes.

 

Parmi les nombreux élèves qu’elle a formés, Christopher Gibert a accepté de nous parler d’elle. C’est un témoignage intéressant, eu égard à la personnalité de ce nouveau chef, dont on commence à découvrir les réalisations à la tête, entre autre, de l’ensemble Dulci Jubilo. Précisons que Christopher Gibert, retenez bien ce nom, est un musicien multi facettes, chef certes, mais aussi organiste et compositeur. Il vient de rendre public un magnifique Stabat Mater pour solistes, chœur et orgue, qu’il faut absolument écouter.

Christopher Gibert a accepté de répondre à nos questions et nous livre un très émouvant témoignage sur Régine Théodoresco.

 

 

  • Comment avez-vous été amené à suivre l'enseignement de Régine Théodoresco à Rennes ?

A l'issue de mes diverses études à Toulouse et Paris (Master à la Sorbonne, Prix d'Analyse et de Direction de chœur), j'ai souhaité travailler en profondeur la direction de chœur avec une personnalité d'envergure, dont la qualité et la notoriété musicale dépassaient les frontières. J'avais entendu souvent parler de Régine Théodoresco ; je me suis donc présenté au concours d'entrée du Pôle supérieur de Rennes dans le but de suivre son enseignement.

 

  •  Parlez-nous d'elle en quelques mots...  la personne...  la cheffe... l'enseignante...

J'ai eu la chance de la côtoyer, d'autres plus longtemps que moi bien sûr, mais je dirai en quelques mots que c'est une personne extrêmement généreuse tant sur le plan humain que dans la musique qu'elle dirige. Tout devient une évidence et n'est que cohérence. Dans le travail, cela se concrétise par une large part réflexive qui doit aboutir au choix du "bon geste" qui est donc en parfaite adéquation avec notre idée musicale. Chaque chose est réfléchie et sentie à la fois. Elle concrétise l'instinct pour que nous incarnions la musique que l'on dirige.

 

  •  En quoi consistait son enseignement ? Comment concevait-elle la relation prof/étudiant ?

En cours, nous avions un rapport très cordial, sincère et franc. Cela m'était très agréable car j'aime quand on va droit au but, que ce soit bien ou à améliorer. La technique du geste est très importante, pour ma part c'est une grande partie du travail. Le plus intéressant est ensuite de profiter de cette technique pour qu'elle serve la musique et ce que l'on veut entendre en retour. Régine est une personne très attachante mais qui impose un respect évident, cela est très clair et se passe de mots dans la relation que nous entretenons.

 

  • Régine Théodoresco en quelques mots-clés ?

Efficacité, charisme, profondeur, générosité, sincérité, amour des Arts.

 

Pour mieux connaître Christopher Gibert :

https://www.animanostra.fr/ensemble-dulci-jubilo

 

                                                           Jacques Michel

                                                           Président d’EUROCHORUS

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires